Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 17:16

Au départ, j'ai crée ce blog comme si j'envoyais des bouteilles à la mer. Parce que je ne savais plus bien quoi faire de moi,  de tous mes cahiers éparpillés au fond de mon sac, des bouts de sons chopés ici et là, des dessins de Marguerite, des vieux vynils et des photos numériques. Je me suis attelée à cet archivage intime parce que c'était juillet, que je ne partais pas en vacances, qu'il faisait chaud à Montreuil et que je n'arrivais pas à me mettre au travail et à rendre les choses pour lesquelles on me payait. J'ai cité le journal Elle parce qu'il faisait bêtement partie de mon quotidien.

Aujourd’hui, je prends plaisir à écrire ce carnet de route et je m'aperçois en le faisant que c'est en faisant qu'on devient faisan, que c'est massant qu'on devient maçon, bref, c'est en mangeant que s'ouvre l'appétit. D'où le désir des séries. L'envie de rajouter une pierre au mur déjà monté, des photos à des articles déjà publiés.

Ainsi, l'autre jour, alors que je venais de publier des photos sur les sculptures anonymes rencontrées durant mes vacances, je découvre le lendemain dans Elle que cet art s'appelle le landarts et qu'il existe même un site qui lui est dédié.

Et en archivant mes photos, je tombe aussi sur ce crocodile de sable échoué sur une plage d'Erquy en Bretagne l'an dernier.

Pour replacer cette oeuvre dans le contexte anecdotique, je dirais que Marguerite et Paloma construisaient un château de sable et qu'elles se sont mises à hurler en déterrant un dentier. Pour évaporer un peu de leur effroi, nous sommes allées nous promener sur la plage et nous sommes tombées nez à nez avec ce saurien. Sous le sable l'inquiétude et par-dessus le danger. Les grèves sont parfois dangereuses.

 

 

Pour ceux qui veulent aller consulter le site du Land Art :

cliquer ici :  link



Partager cet article

Repost 0
Published by juliette boutillier - dans art éphémère
commenter cet article

commentaires

Laure 07/12/2009 17:39


Salut Juliette,
Après avoir lu ton article sur les Jeux Dangereux qui me va très bien, je jette un oeil sut ton blog et je voulais juste te dire que c'est justement le crocodile d'Erquy qui avait perdu son
dentier, il ne pouvait plus se nourrir que de planctons et était bien dépité, en plus il avait froid... Inofensif sans son dentier, il regrette ne pas avoir été adopté par Marguerite et Paloma !


Présentation

  • : Le blog de juliette boutillier
  • Le blog de juliette boutillier
  • : Commode brinquebalante où les tiroirs s'ouvrent sur des petits bouts de rien mélangés à de "grandes choses". Un cabinet de curiosité, de partage et d'archivage où s'exposent des objets du quotidien, du ressenti, des vidéos, des paysages sonores ou spectaculaires ... Un carnet de bord un peu "fatraque" où se côtoient les pages arrachées au magazine "Elle" et les extraits d'Eugène Savitzkaya... Un fourre-tout culinaire où se mélange allègrement l'acidulé de l'intime à l'acidité de l'universel ..
  • Contact

Recherche